30/01/2008

Into the Wild

into_the_wild_movie

A l'heure où Sean Penn illumine les salles obscures de son Into the Wild, pourquoi ne pas se replonger dans le livre du même nom qui plus qu'un récit d'aventure est une allumette qui servira à allumer un feu d'évasion et de rêve dans notre imaginaire mais qui nous replongera aussi dans la vie tragique et superbe de ce garçon qui un jour à réussi à se liberer des chaines de la société pour vivre son rêve. Voici, un bouquin absolument fascinant qui mérite d'être dévoré à pleines dents.

Pour la critique cliquez sur la photo.

Bonne lecture.

Jon Krakauer, Into the Wild (Voyage au bout de la solitude), éd Presse de la Cité

27/01/2008

Le Glacier

Laberge_Marc

Cette mer blanche m'entourait de partout. La nuit était tombée, la lune brillait de mille feux dans le ciel et sur la glace. Je marchais depuis des heures, seul. Je perdais peu à peu toutes notions de la société. Je ne savais plus depuis combien de temps j'étais parti, j'oubliais de me repérer, j'oubliais le monde. Il ne restait plus que moi et cette nature, si sauvage, si forte que je me sentais submergé, emporté par elle. C'est dans ces moments où je me mis à réflechir sur ma vie. Je changeais en quelques instants et je savais que désormais je serais prisonnier de ce paysage infini.

Composition personnelle, petit texte entre amis pour vous introduire notre nouvelle vedette, Marc Laberge et son livre Le Glacier.

Petit plaisir, rapide et agréable à lire, récit basé sur l'histoire vraie du naturaliste John Muir, laissons ce voyageur-photographe-conteur-aventurier nous emmener dans "ses Montagnes" avant de nous attaquer au désormais célèbre Into the Wild de Jon Krakauer (Voyage au bout de la solitude).

Critique du livre en lien photo.

Bonne lecture!

20/01/2008

Le meilleur des mondes.

le_meilleur1

Je vous propose de vous replonger dans l'univers futuriste d'un des pères du roman d'anticipation, Aldous Huxley.

Clonage, manipulations prénatales, gouvernement mondial unique manipulant le peuple pour son bien, formatage des consciences et des caractères pour ne citer que les principaux ingrédients.

Traitant des rapports entre les hommes, de la politiques et des sciences dans le futur, ce roman gagne en années sans perdre de son actualité.

Critique du livre en lien photo.

Bonne lecture.

12/01/2008

Un petit coin de paradis

montagne

Elle tendait telle une lance de pierre vers un ciel à transpercer. Ce gris de pierre, ce blanc de neige, ce bleu de ciel… Trois couleurs qui emportaient mes sens dans un monde où tout n’était plus que beauté et instant présent. Le vent soufflait. Remontant lentement les pentes, il faisait frémir des vêtements dont je n’avais même plus conscience, me frappait au visage et faisait voler mes cheveux donnant un souffle plus réel à l’instant.La nuit allait tomber, le soleil aussi. Dans quelques minutes, la corolle enflammée disparaîtrait pourfendant l’horizon d’une lumière quasi divine bariolée de teintes jaunes et oranges.A l’intérieur de la petite cabane en bois, les lumières des bougies brilleront de mille feux tandis que nous nous assoirons épuisés mais ravis autour d’un repas bien mérité.

 

11/01/2008

La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil

dameautojaprisot

Le titre de ce livre peut vous sembler à ralonge, biscornu, bizarre, atrocement long... Toujours est-il que son auteur est une référence dans la littérature française! Pour ne citer que ses deux là, on lui doit Piège pour Cendrillon qui fut un gros best seller mais aussi Un long diamnche de fiançaille, le livre qui inspira le film du même nom.

Je vous laisse découvrir la critique de ce thriller psychologique accessible en lien photo.

Bonne lecture!

Sébastien Japrisot, La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil

Cascade d'automne dans le bois de mes rêves...

cascade
Je restais là au milieu de cet univers auquel je n'appartenais plus vraiment. La douce quiétude de la forêt parcourait mon corps au départ de mon souffle jusque dans les plus petites de mes veines. Les feuilles bruissaient dans le vent du Nord accompagnées par le murmure de cette fine cascade qui dévalait la pente slalommant semblable à un skieur.
Et je me demandais éperdu comment je pourrais repartir sans me retourner vers ma ville brumeuse quant bien même je réussirais à en avoir l'envie...

03/01/2008

L'auberge rouge

l'auberge rouge

Un même titre pour deux histoires différentes. Laquelle, je préfère? Aucune. Elles sont toutes les deux d'une excellente mouture, aussi agréables à voir qu'à regarder. Et puis comment chosir entre une nouvelle racontée sur un ton sérieux mais entrainant par Mr de Balzac et un film axé sur l'humour macabre porté en scène par trois brillants acteurs?

Critique du livre, critique du film, comme d'habitude en lien photo.

Bonne lecture, bon film!