20/02/2008

Un rêve américain

normanmailer


Un des enfants prodigues et terribles de la littérature s'est éteint en novembre dernier. Il s'appellait Norman Mailler. Après une soixantaine d'années de services dans le domaine de l'écriture, il venait tout juste de nous livrer un de ses ouvrages polémiques dont il avait le secret : Un chateau en forêt, un roman noir, sombre, diabolique rapportant l'enfance de celui qui a fait trembler le monde entier.

En hommage à ce grand écrivain, je vous propose de le retrouver dans un de ces premiers ouvrages : Un rêve Américain.

L'histoire de Stephen Rojack, un ancien soldat, un ex sénateur, professeur et présentateur TV a fini par tuer sa riche mais diabolique héritière d'épouse.

Folie, alcool, violence, pouvoir, mysticisme, suicide, racisme, guerre... à travers, la lutte pour s'en sortir de Rojack revisitez sous la plume de Mailler le mythe de l'American Way of life.

Critique complète en lien photo.

Bonne lecture

Commentaires

Bonjour Non seulement j'apprécie tes judicieux commentaires,mais de ce livre je
ne vais pas me priver.
Amicalement.
Duke

Écrit par : DUKE | 21/02/2008

Bonjour ..L'écrivain J'aimerais te dire un merci tout particulier pour ton gentil mot !
Dans notre petite vie de tous les jours, on n’a pas toujours des choses particulières à raconter…et on ne trouve pas non plus l’inspiration pour les mettre en valeur..
Je te souhaite une agréable journée
Bisous et à bientôt

Écrit par : Chadou | 23/02/2008

Bonjour cher Ecrivain, Je passe te déposer de ch'tits bisous.
J'espère que ton week-end se passe tout en douceur.
Bon dimanche.
Biz.

Écrit par : Sarah | 24/02/2008

Bonjour, Voilà un auteur que je ne connais pas, je dois dire que les polars en livre ne me passionne pas vraiment, sauf, si l'intrigue y est bien ficelée et me tient en haleine jusqu'au bout...
Vu ta description, cela me donne envie d' essayer cet écrivain.
A bientôt

Écrit par : Soledad | 24/02/2008

Merci de ta visiste sur mon blog,

amicalement

Marie

Écrit par : Marie | 25/02/2008

Les commentaires sont fermés.