09/12/2008

Le Montespan

montespan

 

 

 

Vous connaissez Madame de Montespan ? C’était la maitresse du Roi Soleil, Louis XIV, le Très Chrétien Roi de France. Très Chrétien et bigame ? Que voulez-vous, quand on est roi, on peut tout faire.

Ce n’est peut-être pas le cas ou l’avis du petit marquis de Montespan. Il a beau s’afficher avec d’immenses cornes de cerfs sur son carrosse, il ne peut pas grand-chose pour récupérer sa femme. Ce n’est pas non plus en faisant tous les bordels de Paris qu’il pourra refiler une vénérienne à son concurrent, c’est le ministre de Dieu sur Terre.

Le défier en duel ? Le provoquer à l’épée ? Enterrer un cercueil vide, faire dire une messe et porter le deuil de son amour perdu ?

Tristesse, désespoir, envie de vengeance, malheur…

Il faut dire qu’il l’avait cherché le Montespan. Voyons, au XVIIe siècle, on ne se marie pas par amour au sein de la Cour. Ce serait du jamais vu !

                                  

Jean Teulé laisse tomber la brillante maitresse du roi, La Montespan, comme on dit, pour faire revivre son cocu de mari. L’histoire triste, amusante et touchante  d’un homme amoureux.

Méditez…

 

Jean Teulé, Le Montespan, la présentation complète se trouve ici.

13/11/2008

L'Iliade selon le XXIè siècle

iliade

 

4000 ans après la guerre de Troie, 3500 ans après Homère, un auteur italien tente de dépoussièrer l'oeuvre légendaire et de nous la rendre avec un souffle nouveau.

Vous me direz : "Louable intention,certes, mais il est fou!" Après lecture, je corrige: "Fou peut-être, mais alors génialement fou!"

C'est incroyable! On se replonge dans La Légende!  Revivre le sable et la poussière, ruser, fuir, avancer,  sentir l'adrénaline, la peur, la tension... On se sent happer dans l'histoire, on remonte le temps et on se retrouve aux côtés des héros des temps jadis comme s'ils étaient là en chair et en os, le temps d'une lecture.

Vous qui n'avez pas encore lu ou alors de temps immoriaux l'Iliade, qui ne la connaissez que par bribes, après avoir été intoxiqués par Hollywood, redécouvrez la véritable histoire, accessible et passionnante.

La présentation complète ici

12/08/2008

Alexandre Soljénitsyne, Une journée d'Ivan Denissovitch

soljénitsyne


En ce mois d'août, alors que la Chine célèbre les Jeux Olympique, un grand auteur vient de nous quitter.

Hasard ou pas pour la République Populaire de Chine et son voisin Russe, cet homme avait été un des grands fers de lance contre le régime communiste des premières années menés par Staline et Mao.

Et pour cause, puisqu'il en avait été lui même une des victimes.

Emprisonné huits années durant dans un goulag, l'équivalant des camps nazis, il avait à sa sortie multiplié les romans-témoignages s'attirant le soutien des opprimés et des Occidentaux mais récoltant surtout l'ire du régime soviétique et du KGB.

Prix Nobel, toujours vigilant, toujours sur ses gardes, il a bouleversé la Russie et le Monde par ses vérités et par son talent d'écrivain.

Mais quel meilleur moyen de découvrir un auteur que de se plonger dans son oeuvre? Voici donc la critique d'Une journée d'Ivan Dénissovitch, son plus célèbre ouvrage.

Une journée d'Ivan Denissovitch, présentation.

journée