27/02/2009

Romans de la Table Ronde

Chrétien de Troyes Yvain

 

 

 

Un ange descendit du ciel avec une épée flamboyante d’une toise de long, et Mordrain s’arrêta tout coi sous la parole qu’il entendit : « Mordrain ! Tes péchés  sont si lourds que tu n’en seras délivré aucun jour de ta vie. Tes plaies ne se guériront pas ; elles dureront, toujours ouvertes et tu resteras sans mourir jusqu’au jour où viendra le Chevalier aimé de Jésus Christ confessé de tous ses péchés, qui te soulagera de tes fautes, et tu mourras entre ses bras. D’ici à ce jour-là, tu resteras couché entre deux draps, et tu ne goûteras nulle viande que tu ne désireras même pas, mais seulement le Pain de Vie »

Le roi Mordrain est resté dans son lit, sans en sortir ni jour ni nuit, il y aura trois cents ans cet été.

Quelques uns disent que ce chevalier-là, dont je vous parle, est déjà sur la terre, et que même il a commencé la Quête du Graal et de la Sainte Lance. Le roi Mordrain sera guéri de tous ses maux quand Dieu les réunira tous les deux.

 

Qui est ce chevalier mystérieux ? Voulez vous connaître son histoire et celle de ses courageux compagnons ? Car il vient de la Cour du puissant roi Arthur, le lieu où vivent les plus braves, les plus nobles et les meilleurs chevaliers. Yvain, Erec, Perceval, Lancelot, Gauvain, Keu. Ces noms sont gravés à tout jamais dans nos mémoires et dans nos cœurs.

Aujourd’hui, je vous propose de me suivre pour un bon dans le passé. Je vous guide jusqu’au XIIe siècle, chez maitre Chrétien de Troyes, le premier et l’un des plus grands écrivains français. Il vous conduira alors dans les pays de Bretagne, la contrée du roi Arthur, dans la forêt de Brocéliande et jusqu’à Carlion. Avec un peu de chance, vous rencontrerez en route le château de Corbière, la demeure du roi pêcheur. A table préparez-vous à voir passer la Lance qui Saigne et La Coupe. Soyez courageux, car vous devrez peut-être aller secourir la reine Genièvre en terre étrangère où combattre au côté de Gauvain, le plus grand de tous les chevaliers.

Bonne chance cœur vaillant et bonne lecture.

 

Pour la présentation approfondie de l’ouvrage, cliquez ici